Skndr

Derrière SKNDR se dissimule Skander prolifique musicien rencontré lors du festival FEST à Tunis et retrouvé à Lyon sur Bee record. Premier album ! Nous voilà projeté dans un parterre de lucioles où s’égrainent influences électronica, brain music, et folklorique IDM. Nerveux et  fantomatique, aride et naturel, il ne connaît pas les routes droites et directes ; préférant les chemins de foret la nuit. Quitte à perdre des auditeurs en chemin.. Breakbeat fiévreux flirtant parfois la surcharge, beats déstructurés envahis d’envie de grosse artillerie Snares, thèmes électroniques s’évaporant dans les dissonances de Richard Devine , il joue à l’équilibriste entre le grand bleu surfant sur une électronica élastique et les beat fusent, traversant la pièce à la vitesse de la lumière avant de s’écraser sur la piste tech’. Un terrain de jeux construit sur des références bien consommées

SKNDR « Rituals » (Bee records)

Un commentaire