Joakim, Jaumet, Versatile …

JOAKIM & JAUMET

The Art Pack – About Versatile from FatCat Films

Son premier album « Fantômes » revient régulièrement sur ma platine. Joakim est pour moins boulimique, mais peu prolifique sous le format album (3ème depuis 2003).. Entre son label Tigersushi, ses mixs et remixs , il trouve cependant le temps d’enregistrer cet album résolument dark disco. il apprend le piano des l’age de 6 ans avec le Maitre Abdel Rahman El Bacha. Pendant son adolescence, il découvre le rock indé puis s’immerge dans l’électronique via des labels comme Warp
ou Mo’Wax, au milieu des années 90. C’est presque par hasard qu’il s’intéresse à la production, le jour où un camarade de lycée laisse un synthétiseur dans sa chambre. Il découvre de nouvelles possibilités sonores, et envoie ses démos à Gilb’r, patron de Versatile. Après quelques mois de travail, le premier album de Joakim ‘Tigersushi’ sort en 1999 sur la division Future Talk de Versatile, dédiée à des musiques plus expérimentales. Un album ludique qui emprunte nombre de samples au jazz modal des années 60.. Drone-krautrock flanqué des photos jaunies de Neu, gabba punk raclé dans le fond d’un judebox griffé du logo Sunn
O ))), , électro pop à la structure scintillant comme un Can chantant John Carpenter, il semble avoir tout intégré et communique ses influences au groupe The Disco, l’accompagnant depuis la tournée de Monsters & Silly Songs. Un beau résultat collectif.

Après des études de saxophone au conservatoire, sa carrière artistique débute en 1991 à Paris avec un premier groupe mêlant chanson et rock français.. Depuis il multiplie les collaborations : ZOMBIE, KORG MS ORCHESTRA , MARRIED MONK, COSMO VITELLI, , HERMAN DUNE, HEADPHONE,… Aujourd’hui premier disque solo du Français Étienne Jaumet, pour Versatile également .. Il est vrai que nous n’avions plus beaucoup de nouvelles. Composition tout en nuance, pour une approche viscéralement contemplative, l’électronique d’Etienne mixe de l’ambient et de la musique cosmic héritière du psychédélisme français et allemand des années 70. Une mixture aquatique qui obtient le soutient d »un parrain de plus influent. En effet, Etienne peut se vanter d’avoir comme protagoniste au mix de son album Carl Craig. Deux initiatives heureuses de Gilb’r, pilier de la scène française.

Etienne Jaumet, Night Music (Versatile / Module)
Joakim, Milky Ways (Versatile / Module)

Un commentaire