Méryll Ampe (FR)

IMG_6125INTERCAL – Electroacoustique

Mardi 11 novembre improvisation – résultat résidence

&

Mercredi 12 Novembre // L’agora – La Marsa

Méryll Ampe, née en 1984, sculpteur de formation, est depuis 2010 artiste sonore. Sa pratique se situe dans le champ de la musique expérimentale et électroacoustique.
Elle développe un travail à partir du field recording, en captant des éléments sonores pour leurs qualités tant acoustiques qu’esthétiques. Elle établit des liens entre sa pratique musicale et sa pratique plastique, puisant dans des techniques directement liées à la sculpture: tailler dans la masse, modeler, ciseler. En utilisant des outils numériques de traitement du son. L’analyse approfondie des sons permet de capter leurs reliefs initiaux, les accentuer, les «sculpter» en temps réel. La notion d’expérimentation dans le domaine sonore la conduit à concevoir la composition comme un espace immersif fait de matières et d’étendues. Chaque composition est un nouveau «paysage» qui invite l’auditeur à s’introduire dans un parcours personnel ancrée dans un continuum poétique.
En tant qu’artiste sonore, elle s’interroge sur la matérialité du son. Dans sa méthodologie d’écriture de la musique, elle introduit la notion de mise en scène du son par la spatialisation, une forme de sonographie de ses pièces sonores.
De février à Juin 2013, à Mexico, elle assiste l’artiste sonore Manuel Rocha Irtubide à ses projets d’installations sonores et compositions musicales.A son retour, elle compose Bilal (6’22) pour la compilation Essmaa du label Tsuku Boshi Records; à cette occasion elle intègre le label. Bilal sera sélectionné pour le court-métrage «Yo solo puedo mostrate un color» de Fernando Vilchez Rodriguez (sélectionné à la Berlinale 2014).