CUBE

Exposition OBJETS SON / du 18 au 24 Nov / Palais Abdellia

CUBE

Haythem Zakaria (Tunisie)

Conception 3D : Marwen El Bekri / Une production : E-FEST

Cette installation composée de trois cubes en verre, espacés de dix centimètres chacun, donne à voir, à l’intérieur de chaque volume, une nuée d’ondes gravée au laser.

Ces ondes sont la transposition visuelle d’un bruit blanc, d’un bruit aléatoire dont la puissance des fréquences est constante. Les fréquences ici capturées donnent forme à un paysage sonore figé dans le verre. Le son, ainsi disséqué et fossilisé, est articulé de façon à constituer une rythmique visuelle où se succèdent vide et variation continue.

Le dispositif invite le spectateur à contempler au plus près les infimes et délicates variations de matière. Il fait appel à la pause et à l’observation. Un double jeu d’échelle s’opère où le moléculaire vient s’enchevêtrer au cosmique, où l’écume translucide se trouve hantée par la rumeur d’un lointain passé.

Haythem Zakaria est un artiste tunisien résidant en France. Ses inspirations embrassent autant la pensée soufie que les techniques visuelles telles que le glitch, la meta-image ou le cinéprocess, l’orientant ainsi vers l’expérimentation de dispositifs génératifs en temps réel.

Il explore des procédés visant à augmenter l’image en lui incorporant, greffant ou superposant des indications visuelles ou sonores et sonde la création visuelle en travaillant sur la prolifération de l’image et sa régénération en partitions visuelles. Exploitant l’intermédiarité de sa discipline, il propose des créations visuelles uniques et des installations interactives tout en multipliant les rencontres et les échanges artistiques. Il travaille ainsi avec des artistes plasticiens tels que Nicolas Gimbert, et collabore souvent avec des plasticiens sonores. Sa rencontre avec Emmanuel Mailly, compositeur et performeur, a permis, grâce à l’association des deux univers, visuel et sonore, la création d’un langage A/V commun. C’est à partir de cette collaboration que le premier triptyque de Meta-Project est né. Il s’agit de performances dont l’avancement est encore en cours. Il anime par ailleurs des ateliers de formation et d’éducation par l’image dans lesquels il adopte une approche pédagogique pour aborder le live cinéma et le cinéma d’objets.