Broken Note

BROKEN NOTE

« Terminal Static » (Ad Noiseam)

En une poignée de productions revêches, Broken Note s’est imposé comme la force noire d’une jungle-core sec comme un slogan pour dubstep nourri de rancoeurs breakcore et industrielles . Bruyantes les basses tombent comme des litres d’eau, dans un déluge de rythmiques enfouis dans les tréfonds des soirées à l’éloge de Scorn. Drum métallique et embrasement chaotique, on plonge dans les grondements affûtés pour les contorsionnistes d’une post free party où l’on écoute en version dépitchée les première compilations jungle made in Virus et l’on attend le prochain Vex’D. Treize titres racées , dont un remix effectué par le duo pour Juno Reactor.. Féroce